Sous le soleil printanier, le mois d’avril poursuit son cours avec ses fêtes et ses petits bonheurs à partager. Christelle Bille a décidé que cette année, Pâques serait coloré et festif, et surtout l’occasion de partager avec petits et grands plaisirs gourmands et friandises pour les yeux ! Elle a été tellement inspirée que nous n’aurons pas assez d’un article pour vous faire profiter de toutes ses bonnes idées ! Alors en voici un premier aperçu, et vous avez déjà de quoi bien vous amuser !

 

L’idée, c’est de détourner vos outils Scrap Plaisir pour réaliser de jolis petits contenants pour vos oeufs de Pâques : à la fois pratiques et décoratifs !

Le premier outil détourné par Christelle, c’est ce die Imbrico. Quatre plis, quelques découpes… et voici un petit panier !

C’est la plus grande taille de die qui est utilisée. Quatre découpes réalisées avec les ciseaux comme montré ci-contre permettent de créer des languettes : une fois collées, il ne vous reste plus qu’à ajouter une anse (un rectangle de 15 x 1 cm découpé dans votre imprimé) et à décorer en deux temps trois mouvements avec quelques fleurs en papier et une décoration en bois sur le thème de Pâques.

Les papillottes-surprises sont réalisées avec l’outil pour enveloppes : à partir d’un rectangle de papier de 14 x 23 cm, pliés tous les 2,5 cm dans le sens de la longueur. Marquer également les plis des extrémités qui vous permettront de bien aligner vos perforations.

Enroulez votre papillotte, collez dans la longueur pour la maintenir fermée, et ajoutez des rubans pour la finition ! Le die ‘gourmandise’ donne une petite idée de ce que vous allez pouvoir y glisser…

 

 
 
Réaliser des boîtes se fait très simplement également avec le massicot et le plioir : pour la boîte à chocolats, on utilise deux rectangles de papier :
– le premier rectangle mesure 17 x 19 cm, il est plié à 5 cm de chaque côté. Des encoches sont pratiquées aux ciseaux comme montré sur la photo.– le second rectangle, pour le couvercle, mesure 11,2 x 13,2 cm. Il est plié à 2 cm de chaque côté, et quatre encoches sont également ouvertes.

Les languettes ainsi créées servent à assembler la boîte.

L’astuce de Christelle réside dans la décoration du couvercle : l’un des oeufs en bois est utilisé pour pratiquer une ouverture. Le contour est reporté, puis un second trait situé 2-3 mm à l’intérieur de la forme : c’est ce second trait qui sert de repère pour évider la forme. L’oeuf est ensuite collé en utilisant les 2-3 mm de marge.

 

 

 
Pour réaliser une boîte surprise, qui s’ouvre dès que l’on soulève son couvercle, l
a base est la même. Utilisez juste un carré de 18 x 18 cm, et un second de 9,2 x 9,2 cm.
Les languettes de la boîte sont ôtées cette fois (mais gardez bien celles du couvercle).
Amusez-vous ensuite à composer une petite déco en 3D qui viendra prendre place au fond
de la boîte : utilisez les petites décorations en bois, mais aussi vos dies et vos encres.
N’oubliez pas de décorer aussi le couvercle de la boîte !

 

 
Grâce à Christelle, votre déco de Pâques commence à prendre forme. Mais elle est loin d’être à court d’idées ! Alors rendez-vous ici dans quelques jours pour découvrir d’autres façons de préparer cette jolie fête printanière…

 

Et n’oubliez pas également l’objet bois ‘étagère oiseau’ : Martine vous en avait proposé une version décorée avec la collection Lemon page 43 du catalogue 2017 qu’il est facile d’imaginer en centre de table ou cachée avec quelques oeufs au coeur d’un parterre de fleurs !

Continuez la découverte dès maintenant !

Envie de découvrir en totalité ce projet « Des oeufs cachés… avec créativité ! – partie 1 », les techniques utilisées, toutes nos fiches sont dans les mains de nos démonstratrices. N'hésitez pas à prendre contact avec moi ... Pâques est tout proche, mais cela peut vous servie en toute autre occasion aussi !!!

A bientôt

Anouchka